La blonde d'aquitaine

Deux vaches blondes d'aquitaine qui broutent

Elle porte un robe fine de couleur froment allant du clair au foncé variant en fonction de l'âge et de la saison, possède des muqueuses claires autour des yeux et du mufle, des cornes blanches à l'extrémité foncée, légères, en roue basse ou en lyre. C'est la seule race européenne qui puisse faire vibrer sa peau pour faire fuir les mouches. Cette particularité existe également chez les chevaux et les zébus.

La Blonde d'Aquitaine a une grande longévité, les vaches de
15 ans ne sont pas rares. La productivité des vaches est le résultat d'une fertilité et d'une facilité d'élevage exceptionnelle pour une race à viande. La morphologie du bassin des femelles est particulièrement adaptée à la mise-bas, en particulier grâce à une ouverture pelvienne très large. La Blonde d’Aquitaine se caractérise aussi par une vitesse de croissance élevée et une grande docilité, ce qui présente une grand avantage tant pour l'éleveur qui exploite son troupeau en plein air que pour l'engraisseur qui constitue des lots d'animaux.

C'est une des vaches françaises de grande taille avec la Charolaise et la Rouge des Prés qui sont légèrement plus imposantes, (1,65 m pour le mâle et 1,55 m pour la vache) au dos puissant et aux cuisses musclées. C'est une race lourde dont les animaux dépassent parfois la tonne : plus de 1500 kg pour les taureaux et plus de 1100 kg pour les vaches dans des conditions des concours.


L'histoire de la blonde d'Aquitaine
La viande de bœuf